Actualités

FM – L’expertise globale pour un accompagnement durable

Nos actualités
image

Bien-être utilisateurs, maintenance des bâtiments et des espaces, solutions digitales, compréhension des pratiques et des usages… À l’heure où se développent de nouvelles organisations de travail, le FM affirme son analyse du terrain.

Si la crise sanitaire a sommé les acteurs de l’immobilier de s’adapter en urgence au bouleversement des modes de travail, des pratiques et des usages au sein des entreprises, leur émergence participait déjà des transformations stratégiques du FM en termes de qualité de service offerte aux occupants. Généralisation du télétravail, réaménagement et flexibilité des espaces, dispositions sanitaires…, certes, il a fallu réajuster la chaîne immobilière pour assurer de bonnes conditions de reprise, pour autant, jamais la gestion de service n’aura été si impactante, pour donner de la cohérence à des environnements conçus pour répondre à ces évolutions.

« Le modèle de pilotage d’un menu de services et d’espaces a pris tout son sens, afin d’apporter aux occupants plus d’agilité dans leurs besoins », observe David Ernest, directeur développement & innovation chez VINCI Facilities. Un modèle taillé sur le concept du coworking, qui repose, pour le FMeur, sur une offre centrée sur la qualité de vie des occupants via de l’hospitality management, et sur la maintenance des espaces, deux leviers majeurs de création de valeur.

Au plus près de l’utilisateur

« Le sujet de l’hospitality management étant relativement nouveau et bien accueilli sur le marché, nous nous positionnons dans une logique d’offre, poursuit David Ernest, convaincu que la vision globale du FMeur sur les besoins immobiliers contribuera à faire bouger les lignes. « La mutualisation des services étant gage de valeur ajoutée, l’intervention des acteurs de l’hospitality au plus près du terrain sera à même de faire émerger les besoins réels et d’en juger la pertinence ». Inspirée des codes hôteliers, cette nouvelle façon de penser les services entend bien prouver sa légitimité dans le pilotage des environnements tertiaires aux côtés des business unit, à renfort de collaborateurs spécifiquement formés au confort et à l’animation des communautés.

« Responsables d’un ou plusieurs périmètres au sein de l’entreprise, ils sont le principal vecteur de mise en place de nouveaux services et d’amélioration continue des procédures, que ce soit au niveau de l’accueil, de l’événementiel, des espaces tiers, du flex office, ou encore des environnements dynamiques tels que les salles de réunion, qui nécessitent d’être reconfigurées en permanence selon les usages », ajoute David Ernest, citant également l’exemple de la conciergerie. « Dans ce domaine, il y avait jusqu’alors des appels d’offres complètement segmentés, indépendants des autres consultations, qui se sont rapidement avérés moins efficaces qu’une intégration de service dans une prestation plus large ».